Synopsis

 1945, Barcelone se réveille après neuf années de guerre. Dans une ruelle étroite, deux silhouettes émergent au petit jour. Un père, libraire, et son fils de 10 ans s’en vont sacrifier à un rituel centenaire. Bientôt, le Cimetière des Livres oubliés leur ouvrira ses portes. Parmi les fantômes et les rayonnages, le jeune Daniel choisira un volume, un seul. Ce sera L’Ombre du vent. Dès lors, la recherche de son auteur, Julian Carax, obsédera Daniel jusqu’à façonner le cours de son existence…

  • Roman fantastique
  • Robert Laffont
  • Pocket
  • Juin 2014 (première édition : 2001)
  • 668 pages

Quelques mots sur l’auteur

Ecrivain catalan, Carlos Ruiz Zafon est né en 1964. L’Ombre du vent, son premier roman, a reçu le prix Planeta, celui du meilleur livre étranger pour la catégorie Roman, a été sélectionné pour le Fémina étranger, et s’est vendu à dix millions d’exemplaires dans le monde. Le jeu de l’ange, a paru aux éditions Robert Laffont en 2009, auquel ont succédé chez le même éditeur, Marina (2011), Le palais de la nuit (2012), Les lumières de septembre (2012) et Le prisonnier du ciel (2013), 3ème tome du cycle après L’Ombre du vent et Le jeu de l’ange.

Carlos Ruiz Zafon vit aujourd’hui à Los Angeles.

Mon avis

Cela faisait longtemps que ce roman me faisait de l’oeil sans pour autant que je me décide à l’acheter. Ce fut chose faîte et je dois dire que je ne regrette pas, je l’ai dévoré. Sur fond de guerre, d’intrigue et de littérature, cet ouvrage avait tout pour me plaire. Plusieurs sentiments se mêlent et beaucoup de problèmes de société sont traités, bien plus qu’il n’y parait : la relation père /fils qui change à mesure que Daniel grandit et s’émancipe, les premières histoires d’amour, les premiers émoi, et les difficultés que l’ont peu rencontrer en tant de guerre. Dans son périple,Daniel sera aidé par Fermin, un être plein d’humour qui donne un peu de légèreté à ce récit.

Avec ce roman, nous allons de rebondissements en rebondissements, au fil de notre rencontre avec les personnages du récit, on se rend compte que tous sont liés par un secret qui bouleversera bien assez tôt la vie de Daniel. Je ne vous spoilerai pas pour ne pas vous gâcher le plaisir de cette lecture.

Quant à la manière dont l’auteur a décidé de nous livrer son récit rien à redire. L’écriture est tellement fluide qu’elle nous permet de rentrer très rapidement dans l’univers dans lequel il a décidé de nous amener. Si bien qu’il est difficile de s’arrêter car on a toujours envie d’en savoir plus. Je l’ai terminé mais j’aurai presque eu envie que ce livre ne se termine jamais tellement il est beau.

Vous l’aurez compris, ce roman a été pour moi un véritable coup de coeur et j’ai hâte de découvrir les deux autres romans de la trilogie pour me replonger dedans.

Un seul conseil : courrez vous le procurer si ce n’est pas déjà le cas.

Logo JenniferR