Synopsis

1968 : A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…

Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément.

  • Roman historique

  • J’ai lu

  • 8 octobre 2014

  • 947 pages

Mon avis

J’avais eu un véritable coup de coeur pour le premier tome. Et pourtant j’ai laissé du temps à mon esprit avant de me replonger dans cet univers si riche. Claire, Jamie, leur histoire, l’Ecosse, les Highlands et tous leurs secrets m’avaient manqué. La saison 3 étant sortie sur Netflix, je me disais que c’était le bon moment pour entamer ce second tome.

Je l’ai lu aussi rapidement que le premier même si au premier abord ce pavé me faisait un peu peur. La fluidité de l’écriture, les descriptions, les dialogues, tous les points forts de l’univers étaient là ce qui m’a permis, je pense, de tourner les pages aussi facilement.

Dans ce tome, Jamie et Claire sont contraints de partir à Paris. Ce voyage constitue la première partie du roman et c’est ici que nous apprenons tout le côté politique, les liens qui définissent les différents personnages. C’est peut être la partie que j’ai le moins aimé dans le roman. Ce que j’avais aimé dans le premier c’est l’Ecosse et ses grandes étendues, quand j’ai compris qu’on se concentrerait sur Paris une bonne partie du roman je dois avouer que j’ai été un peu perturbée. Ce n’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais.

Cependant, je dois dire que la sincérité, l’humour, l’incrédulité et la véracité des personnages ont su me séduire. Jamie et Claire ne font pas partie de ces héros parfaits, intouchables, insensibles, à qui tout réussi. Ce sont des êtres imparfaits, qui doutent, font des choix, et peuvent les regretter. Ces héros, si proche de notre réalité, sont de ceux à qui nous pouvons nous identifier. Claire a en elle cette force que beaucoup de jeunes femmes recherchent. Dans toutes ces mondanités je l’ai trouvé un peu perdue, pas forcément à sa place, mais prête à tenir son rang malgré toutes les difficultés.

Dans la seconde partie, on retrouve l’Ecosse, les batailles, les grands espaces, tout ce qui m’a fait voyager. Cette dernière fut plus passionnante pour moi mais aussi plus dure, plus émouvante.

Si vous avez apprécié le premier tome, je ne peux que vous conseiller de parcourir les pages de ce second opus. N’ayez pas peur de ce gros pavé qui, selon moi, saura vous surprendre. Cette saga est riche en rebondissements, en émotions, en véracité. Elle mérite d’être connue du plus grand nombre. J’ai pour ma part hâte de me plonger dans le 3e opus.

 

Logo JenniferR

 

0/10
Ma note