Synopsis

Un homme se réveille au fond d’un gouffre, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres.

Qui les a emmenés là ? Pourquoi ?

  • Thriller
  • Fleuve Noir
  • Pocket
  • 11 octobre 2012
  • 344 pages

Quelques mots sur l’auteur

Franck Thilliez est né en 1973 à Annecy – ce qui explique certainement l’intérêt pour la haute montagne de cet enfant pourtant du Nord pure souche, qui vit aujourd’hui dans le Pas-de-Calais. Rien ne prédestinait ce passionné de cinéma à l’écriture, si ce n’est une imagination foisonnante et le besoin de raconter des histoires.

Ingénieur de formation, Franck Thilliez s’illustre d’abord dans les nouvelles technologies et devient très tôt spécialiste en informatique. Mais aux algorhitmes et suites binaires, Franck préfère les thrillers, tout particulièrement ceux qui se passent en milieu hostile. C’est en alliant sa formation scientifique et son goût pour le genre qu’il va imaginer des intrigues qui, très vite, deviendront des succès à la fois critiques et populaires.

Mon avis

La folie ne sonnerait pas si creux. Retenez bien ce bruit de métal. Aussi longtemps qu’il résonnera dans votre tête, il prouvera que vous n’êtes pas fou.

Que dire sur ce livre. En vérité je l’ai terminé depuis une semaine et je suis toujours autant chamboulée par cette histoire. Vertige, tout est dans le titre. De la première à la dernière page je l’ai dévoré et quand je l’ai eu fini j’en voulais encore. De l’angoisse, de l’espoir, du rire, des larmes, un sacré cocktail d’émotions que l’auteur manie à la perfection. Il m’a été très facile d’éprouver les sentiments de chacun, de m’imaginer les lieux dans lesquels ils évoluaient.

Vous l’aurez compris, c’était comme une drogue j’avais besoin d’en savoir toujours plus. Pour tous les fans de Thriller, si vous n’avez jamais lu de Thiliez, foncez vous ne serez pas déçu. Un conseil, ne passez pas à côté de celui là non plus.

Ce roman m’a fait penser au film Saw, bon je dois avouer que je ne les ai pas vu mais je savais de quoi il était question, bien trop psychologique pour moi. A la lecture de ce livre, je me suis demandée jusqu’où nous serions prêts à aller pour survivre ? Quelles sont les choses que nous pouvons cacher au monde entier ? Nous connaissons-nous vraiment?

L’Homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature : mais c’est un roseau pensant. Il ne faut pas que l’univers entier s’arme pour l’écraser : une vapeur, une goutte d’eau, suffit pour le tuer. Mais quand l’univers l’écraserait, l’homme serait encore plus noble  que ce qui le tue;puisqu’il sait qu’il meurt, et l’avantage que l’univers a sur lui, l’univers n’en sait rien.

Je l’ai lu sur les conseils d’une amie qui me vantait les mérites de cet auteur et comment dire ? Je suis tombée littéralement amoureuse de sa plume et je pense me procurer tous ses livres. Un véritable coup de coeur pour moi.

Ce roman n’a qu’une solution. Et ce n’est pas forcément celle que l’on croit (Frank Thilliez)

Logo JenniferR

0/10
Ma note