96835875_o

 

Je viens vous présenter un nouveau challenge auquel j’ai décidé de participer. Il a été organisé par Randall qui reprend le flambeau de Sphinxou. Pour faire simple dans l’explication des règles, je vais simplement reprendre celles expliquées sur le forum de Livraddict.

« Dans ce jeu, chaque membre inscrit incarne un aventurier. Il parcourt donc un donjon avec ses salles, ses couloirs, ses placards à balais, mais surtout ses monstres ! Vous allez vous retrouver par équipe et chaque équipe va se retrouver dans un donjon.

Au début de la partie, la salle va s’ouvrir et vous allez tomber sur un monstre (ou plusieurs). Mais pour mieux vous expliquer, prenons un exemple :

Imaginons que dans la salle votre équipe se retrouve face à Smaug (le dragon qui apparaît dans The Hobbit, il est grand et magnifique !)
Smaug possède un nombre X (nombre que je déterminerai en fonction du nombre de joueurs pour que cela soit raisonnable) de points de vie. Lorsqu’un joueur lit et chronique (sur son blog, ou sur le forum) un livre de Z pages, cela enlève Z de PV à Smaug ! Pour le vaincre, il faudra donc que votre équipe cumule un certain nombre de pages lues (ou plus, pas besoin de tomber pile . . . pour l’instant).

Je ne vous impose pas de restrictions sur les thèmes des livres lus (vous pouvez donc cumuler ce challenge avec tous les nombreux autres auquels vous participez déjà). Néanmoins seuls seront acceptés les livres, les mangas/BD etc ne seront pas pris en compte .Mais il y aura des bonus.

Je m’explique, dans le cas de Smaug , vous pourrez lui infliger plus de dégâts par certaines actions :
-100 PV pour Smaug s’il y a une attaque double : c’est-à-dire une lecture commune entre 2 joueurs (de la même équipe)
-50 PV si le bouquin lu contient des dragons
-25 PBV si le héro de l’histoire est un Nain
-25 PV si vous utilisez un marque page en forme d’arme (photo a l’appui)« 

Vous l’aurez compris, le but est de « taper du monstre » en lisant et le tout en équipe. C’est ce qui m’a attiré dans ce challenge car il permet aussi de faire des rencontres.

« Les monstres n’ont qu’à bien se tenir. »