Manoé est née dans le nord et a décidé de poser ses valises dans le sud il y a quelques années maintenant. Compositrice, auteure, interprète, elle se tourne d’abord vers le saxophone qu’elle pratiquera pendant 4 ans (de 12 à 16 ans) avant de commencer la guitare qui sera jusqu’alors sa compagne de voyage.

Dans chacun de ses textes, on y trouve un peu d’elle mais surtout de vous, des histoires que le quotidien lui inspire et des textes un peu plus engagés comme dans « Appel à l’Humain » où il est question d’euthanasie.

Artiste locale, elle foule depuis plusieurs années maintenant les scènes de la région PACA en proposant, toujours avec autant de sincérité, ses textes et ses musiques.

Hier, à l’occasion de la soirée des « scènes émergentes » de Carros, elle présentait son tout premier album Faire face accompagnée de ses musiciens Max Morena et Eric Sempe (guitare électrique), Marc Johnson (basse) , Eric Chabaud (batterie), Didier Moll (percussions) et ses choristes Marjolaine Alziary et Amandine Anelli.

Faire face c’est un peu cette idée de toujours aller de l’avant malgré les petits tracas du quotidien.

Pop rock français avec quelques touches folk, un album coloré plein d’énergie à l’image de « Lâcher prise ou de « Réminiscences », et quelques ballades comme « Just in Case » la seule chanson en anglais de l’album.

C’est donc un album quasi totalement en français que nous propose Manoé et c’est assez rare pour le souligner. Personnellement, j’ai écouté, j’ai adoré et je recommande.

Pour finir je vous souhaite « Bienvenue dans son monde ».