Synopsis

Bienvenue sur le forum de NetMaman ! On s’y retrouve entre mamans pour des conseils, du soutien… ou la mort.

Enceinte de six mois, le sergent-detective Claire Boyle continue de s’investir corps et âme dans son travail, notamment sa dernière enquête : Miriam, retrouvée morte, droguée et etouffée, quinze jours après sa disparition. Comment expliquer une fin aussi atroce pour cette mère célibataire, entièrement dévouée à l’éducation de sa fille ? La vie sociale de Miriam se limitait à la fréquentation d’un forum pour jeunes mamans, NetMaman.

Mise au repos forcé, Claire décide à son tour de s’y inscrire.

  • Polar

  • France Loisirs

  • 2 mai 2017

  • 431 pages

Mon avis

J’ai acheté ce roman dans le cadre de mon achat trimestriel France Loisirs. Vous devez maintenant en avoir l’habitude, je suis plus portée par les lectures à suspens que les histoires d’amour. A la lecture de la quatrième de couverture, je me suis dis « Pourquoi pas ? » Je ne connaissais pas du tout l’auteur mais je voulais laisser une chance à cet ouvrage qui promettait certainement de belles surprises.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ça ne l’a pas du tout fait avec moi. Je m’explique :

Même si, au début, le concept était prometteur j’ai rapidement trouvé des limites à ce dernier. Tout d’abord, le côté ultra-féministe du forum. Alors vous me direz « Oui mais c’est normal en même temps ça s’appelle NetMaman, on va pas s’attendre à voir des papas y participer ». Sur ce point là je suis totalement d’accord mais ce que je veux dire par là c’est que dans les différents messages échangés, les papas et futurs papas ne sont pas considérés à leur juste valeur. Ils sont relégués au plan de celui qui soulage la maman et qui ne comprend pas forcément à quoi sert telle ou telle chose.

C’est la première chose qui m’a dérangée dans ce roman, mais malheureusement ce n’est pas la seule. J’ai trouvé le rythme lent et le récit décousu, si bien que j’ai rapidement décroché et, chose que je fais rarement, je me suis vue lire des passages en diagonale.

Concernant les personnages, je ne les ai pas trouvé très charismatiques, et leur psychologie survolée. C’est bien dommage.

L’enquête ne m’a pas passionnée non plus et l’envie que j’avais de découvrir ce roman est retombée comme un soufflet. Je ne peux pas vous dire grand chose de plus puisque je n’ai malheureusement pas pu le terminer. Ce n’était peut-être pas le moment tout simplement. C’est pourquoi j’ai quand même décidé de le garder sur mes étagères pour décider si oui ou non je lui donnerai une seconde chance à un moment plus opportun.

Logo JenniferR

 

0/10
Ma note