Synopsis

Par un été étouffant, alors que d’importantes restrictions d’eau frappent le Japon, une collégienne s’évanouit pendant un entraînement d’athlétisme. La jeune Chinami se réveille sur les berges idylliques d’une rivière aux eaux cristallines.
Autour d’elle, un village paisible, où seuls vivent encore un vieil homme et un petit garçon. Ce lieu mystérieux, qui lui semble étrangement familier, va petit à petit lui livrer ses nombreux secrets…
La plume légère et aérienne de Yuki Urushibara, déjà auteur du très remarqué Mushishi, nous dépeint un monde onirique et peuplé de fantômes du passé. Dans ce récit à mi-chemin entre Le Voyage de Chihiro et Quartier lointain, plusieurs générations de personnages tissent une histoire à l’ambiance unique, entre rêve et réalité.

  • Manga fantastique
  • Ki-oon, coll. « Latitudes »
  • 14 janvier 2016 (tome 1)

    26 mai 2016 (tome 2)

  • 250 pages (tome 1)

    237 pages (tome 2)

Mon avis

Je voulais tout d’abord remercier ma meilleure amie Calamity-jess pour le prêt de cette duologie.

Quand je pense à cet ouvrage, un seul mot me vient à l’esprit : Whaou !!

A commencer par le côté graphique : des pages colorées au tout début du manga qui rend les choses plus réalistes et qui n’est pas sans rappeler les estampes japonaises. Tout au long du manga, les dessins sont fins, presque évanescents, entre rêve et réalité. Un coup de crayon magnifique qui sert vraiment bien l’histoire qui y est racontée.

Ce manga oscille subtilement entre le réel et le subconscient de l’être humain. Il nous amène dans des contrées que je n’avais pas encore visitées malgré les nombreux mangas que j’avais pu lire. Il apporte quelque chose de novateur que je ne saurai définir mais qui m’a touché au plus profond.

Shinami vit entre deux mondes mais est-ce vraiment la vérité ? Sumio, personnage présent seulement quand elle s’endort est il le simple produit de ses rêves où existe t’il vraiment ? C’est en cela que cette duologie est magique. On comprend que la vie est ce qu’on en fait et qu’il nous appartient à tous de rêver que tout est possible.

Ce village immergé existe en la personne de Sumio. Sans lui que serait-il ? Il en connait les moindres recoins, toutes les fables qui le compose et qu’il font ce qu’il est. Un monde onirique qui renferme plein de secrets inavoués (ou inavouables) ?

J’ai lu beaucoup de manga étant plus jeune, certains que j’ai oublié, ou qui ne m’ont pas marqués et d’autres que j’ai tout simplement adoré. Celui ci fait indéniablement partie de mes coups de coeur.

Logo JenniferR

0/10
Ma note